Espagne

La nouvelle présidente du Parlement de Catalogne a pris ses fonctions

Carme Forcadell a fait son premier discours devant le Parlement régional de Catalogne, le 26 octobre 2015, à Barcelone.
Carme Forcadell a fait son premier discours devant le Parlement régional de Catalogne, le 26 octobre 2015, à Barcelone. AFP PHOTO / LLUIS GENE

Les indépendantistes catalans qui ont gagné les élections du 27 septembre ont désigné leur nouveau président du Parlement : la militante indépendantiste Carme Forcadell, ex-dirigeante de l'Association nationale catalane dont l'objectif est le divorce avec l'Espagne.

Publicité

Avec notre correspondante à Madrid,  Diane Cambon

La nouvelle présidente de Catalogne, issue des mouvements citoyens indépendantistes, a annoncé la couleur de son projet politique pour les quatre prochaines années. Dans son discours d'investiture, Carme Forcadell a assuré vouloir faire de la Chambre des députés régionale un Parlement souverain doté de ses propres compétences.

« L'étape des régions autonomes est finie, on est dans une période de construction ». A savoir construire un nouvel Etat avec ses propres institutions pour entériner le divorce avec l'Espagne, c'est l'objectif de cette ex-présidente de l'Association nationale catalane, un lobby très puissant qui est à l'origine ces dernières années des manifestations monstres pour la souveraineté de cette région. C'est aussi l'ANC qui a soutenu l'ancien gouvernement dans l’organisation l'an dernier d’un référendum sur l'indépendance.

A la différence des politiques du parti nationaliste Convergence et Union (Ciu), éclaboussés par plusieurs scandales de corruption, la citoyenne Carme Forcadell incarne une image libre de toutes affaires. « Je veux travailler pour le peuple et pour sa liberté », a déclaré la présidente avant de terminer sur un « Vivat la République catalane ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail