Accéder au contenu principal
Attentats à Paris

Attentats à Paris: deux nouveaux suspects «activement recherchés»

La photo des deux nouveaux suspects, Soufiane Kayal et Samir Bouzid, s’étale partout dans la presse belge.
La photo des deux nouveaux suspects, Soufiane Kayal et Samir Bouzid, s’étale partout dans la presse belge. Police fédérale belge
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans l’enquête sur les auteurs des attentats de Paris, les recherches se portent désormais sur deux nouveaux suspects dont l’identité n’est pas connue car ils avaient de faux papiers. Leurs photos d’identité et des images vidéo prises dans une agence de transfert de fonds sont depuis vendredi soir largement reproduites.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles,

La photo des deux nouveaux suspects s’étale partout dans la presse belge qui reproduit l’avis de recherche de la police fédérale : « Ces deux individus sont activement recherchés par les services de police belges et français. Ils sont dangereux et probablement armés. Il est demandé de s'abstenir d'intervenir soi-même. »

Faute de mieux, ils s’appellent pour l’instant Soufiane Kayal et Samir Bouzid, les noms qui figurent sur leurs fausses cartes d’identité belges. Ce seraient eux que Salah Abdeslam serait allé chercher lors des deux déplacements qu’il a effectués en Hongrie en septembre, et ces deux hommes pourraient donc être entrés en Europe en se dissimulant dans le flot des réfugiés arrivés avant la fermeture de la frontière par les autorités hongroises.

Salah Abdeslam a été contrôlé à la frontière hongro-autrichienne le 9 septembre avec, à bord de sa voiture, les soi-disant Kayal et Bouzid. On pensait à l’origine qu’il s’agissait là de deux kamikazes non identifiés du 13 novembre mais la carte d’identité de Bouzid a été utilisée quatre jours après les attentats pour effectuer un virement en faveur de Hasna Aït Boulahcen, qui a été tuée avec son cousin Abdelhamid Abaaoud lors de l’assaut de la police à Saint-Denis le 18 novembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.