Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: les vétérans manifestent contre les frappes en Syrie

Manifestation contre les bombardements en Syrie devant le Parlement à Londres, le 2 décembre dernier. Ce mardi, les vétérans ont appellé les Britanniques à multiplier les actions.
Manifestation contre les bombardements en Syrie devant le Parlement à Londres, le 2 décembre dernier. Ce mardi, les vétérans ont appellé les Britanniques à multiplier les actions. REUTERS/Neil Hall
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un groupe de vétérans britanniques est venu ce mardi devant Downing Street pour protester contre la décision de Londres de participer aux frappes en Syrie contre le groupe Etat islamique. Un geste avant tout symbolique destiné à sensibiliser l'opinion publique sur les dangers de bombardements pour les civils syriens. Reportage.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

Vêtus de T-shirts bleus et en rang devant les grilles de Downing Street, les anciens soldats ont l'un après l'autre expliqué leur geste et jeté à terre les médailles décernées durant leur service au Moyen-Orient.

Le groupe intitulé « Vétérans pour la paix » était en comité restreint, une dizaine d'anciens militaires tout au plus, mais déterminés à exprimer haut et fort leur rejet d'une action armée en Syrie.

Daniel Lenham a servi dans la Royal Air Force pendant 12 ans et se dit convaincu aujourd'hui de l'inutilité de ces guerres. « On s'est battu en Afghanistan, on s'est battu en Irak, on s'est battu en Libye, ça n'a rien résolu, au contraire, lance-t-il. Et c'est très décevant après toutes ces guerres de voir des députés voter encore une fois en faveur d'une nouvelle guerre. La guerre n'est pas la solution à ce problème. Plus de bombes en Syrie ne vont pas résoudre la situation. »

Ces vétérans avouent malgré tout qu'abandonner leurs médailles et se désolidariser du corps militaire est une déchirure. Néanmoins, pour eux, le vote au Parlement est illégal et ils veulent convaincre des Britanniques déjà sceptiques de multiplier les actions contre une intervention en Syrie afin d'embarrasser le gouvernement britannique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.