Accéder au contenu principal
Grèce / Migrants

En Grèce, tous les migrants sont désormais enregistrés, assure Tsipras

Le Premier ministre grec a reconnu vendredi que son pays avait tardé à réagir face à l'afflux migratoire.
Le Premier ministre grec a reconnu vendredi que son pays avait tardé à réagir face à l'afflux migratoire. REUTERS/Francois Lenoir
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Commission européenne va proposer la création d'une agence de garde-côtes et de garde-frontières européenne mardi prochain. Elle sera chargée d'intervenir rapidement à chaque fois qu'un pays de l'Union européenne aura des difficultés à gérer l'afflux de réfugiés. Il existe déjà une force de ce type, mais elle n'intervient jusqu'ici qu'à la demande du pays. Alors que la Commission européenne a reproché à la Grèce, l'Italie et la Croatie de ne pas être assez efficaces dans la relève des empreintes des migrants, Alexis Tsipras s'est défendu.

Publicité

Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

Selon le Premier ministre grec, tous les migrants qui débarquent sur les îles de son pays sont désormais enregistrés. Et c'est le cas depuis septembre, dit-il. Alexis Tsipras répondait à une question parlementaire, il a reconnu que son gouvernement a tardé à réagir face à l'afflux migratoire. Mais il a ajouté qu'il a été surpris par son ampleur cet été.

Aujourd'hui, il admet que les délais d'enregistrement pourraient être raccourcis. Mais pour cela, il lui faut plus de machines Eurodac, celles qui permettent de numériser les empreintes digitales des migrants.

Alors qu'Alexis Tsipras a fait appel à ses partenaires européens pour qu'ils en envoient plus, selon le ministère grec des Affaires étrangères, seuls 39 de ces appareils auraient été livrés sur les 100 demandés. Et ce, alors que les migrants continuent d'arriver, malgré un ralentissement dû au mauvais temps à l'approche de l'hiver.

Selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) depuis le début de l'année, près de 790 000 personnes ont débarqué sur les côtes grecques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.