Accéder au contenu principal
Bulgarie - Turquie

Bulgarie: 33 douaniers arrêtés pour corruption à la frontière turque

Une partie des 33 kms de frontière barbelée qui sépare la Bulgarie de la Turquie
Une partie des 33 kms de frontière barbelée qui sépare la Bulgarie de la Turquie Rfi/Damian Vodenitcharov
Texte par : RFI Suivre
1 min

Fermée pendant cinq heures, la frontière bulgare avec la Turquie a été rouverte dimanche 13 décembre. Au moins 33 douaniers bulgares soupçonnés de corruption ont été placés en garde à vue.

Publicité

C'est dans le cadre d'une enquête pour contrebande que tous les douaniers qui contrôlaient ce dimanche matin les entrées en Bulgarie, au poste-frontière de Kapitan-Andréevo, ont été placés en garde à vue. Le procureur bulgare, Daniela Popova, a annoncé qu'il s'agissait du démantèlement d'un groupe criminel organisé. L'équivalent de plus de 50 000 euros a été trouvé lors de perquisitions effectuées dans plusieurs villes proches de la frontière.

Les douaniers laissaient passer des véhicules sans les contrôler et touchaient des pots-de-vin d'un montant de 5 à 300 euros par véhicule. S'exprimant à son tour sur cette opération, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov a déclaré qu'il s'attendait à environ 100 interpellations au total. L’opération n'était pas terminée en milieu d'après-midi, lorsque la frontière, fermée pendant plus de cinq heures, a été rouverte. Une file d'attente de quinze kilomètres s'était formée du côté turc. La Bulgarie, qui ne fait pas partie de l'espace Schengen, est située à la frontière extérieure de l'Union européenne. Elle est régulièrement confrontée à des trafics de marchandises et d'êtres humains, ainsi qu'au passage des migrants clandestins.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.