Autriche

Migrants: l'Autriche envisage de restreindre sa politique d'accueil

Entre 3000 et 4000 migrants affluent chaque jour vers l'Autriche.
Entre 3000 et 4000 migrants affluent chaque jour vers l'Autriche. REUTERS/David W Cerny

Devant l'arrivée ininterrompue de migrants par la route des Balkans, l'Allemagne intensifie ses contrôles aux frontières et refoule un nombre croissant de demandeurs potentiels d'asile. Deux cents personnes sont refoulées chaque jour vers l'Autriche voisine qui, à son tour, envisage de restreindre sa politique d'accueil jusqu'ici très libérale.

Publicité

Avec notre correspondant à Vienne, Christian Fillitz

Entre 3 000 et 4 000 migrants continuent d'affluer tous les jours vers l'Autriche. Dix pour cent d'entre eux demandent l'asile à la République alpine qui a enregistré 90 000 demandes en 2015, soit trois fois plus qu'un an plus tôt. Il s'agit en grande majorité de ressortissants afghans et syriens.

Dans ce contexte, la politique d'accueil plus restrictive de l'Allemagne oblige l'Autriche à agir. Le parti conservateur demande au chancelier Werner Faymann de rencontrer Angela Merkel pour déterminer ensemble la démarche à suivre.

Les deux pays avaient ouvert leurs frontières aux migrants dans un élan humanitaire. Mais depuis, les moyens déployés pour la prise en charge des migrants sont saturés, et les voix se sont multipliées, surtout dans le camp conservateur, pour réclamer un plafond du nombre de demandeurs d'asile. « Il faut rendre l'Autriche moins attrayante et respecter l'accord de Dublin ! » a réclamé la ministre de l'Intérieur Johanna Mikl-Leitner du parti conservateur. Elle prévoit 120 000 demandes d'asile cette année.

RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail