Libye/Italie

Migrants: près de 1500 personnes secourues au large de la Libye

Les rescapés du naufrage d'un bateau de migrants sont secourus par les autorités italiennes, au large de la Libye, en août 2015 (photo d'archives).
Les rescapés du naufrage d'un bateau de migrants sont secourus par les autorités italiennes, au large de la Libye, en août 2015 (photo d'archives). REUTERS/Marta Soszynska/MSF/ Handout via Reuters

Près de 1500 migrants ont été secourus en Méditerranée, au large de la Libye, au cours des deux derniers jours. La tendance devrait se poursuivre, en particulier avec l’arrivée du printemps et les restrictions côté turc. Ces derniers jours, des responsables européens ont évoqué des centaines de milliers de candidats au départ des côtes libyennes.

Publicité

Les navires chargés d’effectuer les opérations de secours et de surveillance en Méditerranée ont interceptés une douzaine de canots pneumatiques surchargés ces deux derniers jours. C’est ce qu’indiquent les garde-côtes italiens, qui supervisent les opérations.

Des hommes, des femmes, enceintes, pour certaines, des enfants, près de 1500 personnes, au total, ont pu être secourues. Leurs nationalités n’ont pas été dévoilées. L'association SOS Méditerranée, qui a affrété un navire avec Médecins du Monde, affirme, pour sa part, avoir recueilli 378 personnes ce lundi, originaires de Gambie, du Mali, du Sénégal, de Côte d’Ivoire ou de Sierra Leone.

Dans le même temps, les garde-côtes libyens annoncent avoir intercepté dimanche trois embarcations en détresse. Elles transportaient quelque 600 migrants. Ils ont été ramenés vers les côtes libyennes, mais neuf personnes sont mortes noyées.

Depuis le début de l’année, plus de 15 000 candidats à l’exil sont arrivés en Italie, selon le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies. Ce chiffre est en hausse de 42% par rapport à la même période de l'an dernier.

Avec le retour d’une météo plus clémente, et l’accord passé avec la Turquie, la perspective d’un nouvel afflux massif de migrants venus de Libye se profile en Méditerranée. Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian estime qu'environ 800 000 personnes attendent en Libye de pouvoir passer en Europe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail