Accéder au contenu principal
Pologne

Pologne: manifestations contre l’interdiction de l’avortement

Marche à Varsovie de femmes, en mars 2016, pour la défense du droit à l'avortement.
Marche à Varsovie de femmes, en mars 2016, pour la défense du droit à l'avortement. RFI/Maya Szymanowska
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Déjà très restrictive, la Pologne pourrait totalement interdire l'avortement. C'est en tout cas ce que souhaitent des organisations pro-vie qui ont déposé un projet de loi au Parlement, soutenu par L'Eglise catholique. Ce dimanche après-midi, des manifestations contre ces mesures restrictives ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Varsovie, Damien Simonart

Devant le Parlement polonais, plusieurs milliers de femmes brandissent des cintres métalliques. Autrefois, ils servaient à des avortements désespérés. Aujourd'hui, c'est le symbole de la révolution contre ceux qui veulent interdire totalement l'IVG. « La Pologne avait son minimum. Dans trois cas, l'avortement était légal. Aujourd'hui le gouvernement veut interdire totalement l'avortement, même en cas de viol. Retirer ce droit aux femmes, c'est de la barbarie », dénonce Izabela, 23 ans.

A l'origine du projet de loi, les organisations pro-vie ne souhaitent tolérer l'avortement que si la vie de la mère est en danger. Les grossesses résultant d'un viol, d'un inceste ou bien celles dont l'embryon présente une maladie incurable devraient arriver à terme.

L'Eglise catholique soutient le projet. Aujourd'hui, une lettre de l'épiscopat a été lue dans toutes les paroisses du pays. « Nous demandons aux députés et au gouvernement de prendre l'initiative pour créer des lois et des programmes d'aides concrètes aux parents d'enfants malades, handicapés ou issus d'un viol », y est-il écrit.

Si la loi aboutit, la peine maximale pour ceux qui pratiquent illégalement l'avortement passerait de deux à cinq ans. Le Parlement, où le parti conservateur catholique Droit et Justice a la majorité absolue, devrait prochainement se pencher sur la question.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.