Accéder au contenu principal
Azerbaïdjan

Haut-Karabagh: des propos d'Erdogan font craindre une crise durable

Un soldat arménien à Martakert, dans le Haut-Karabagh, durant les combats face aux forces azerbaïdjanaises.
Un soldat arménien à Martakert, dans le Haut-Karabagh, durant les combats face aux forces azerbaïdjanaises. REUTERS/Vahram Baghdasaryan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La situation ne s’est pas calmée dans le Haut-Karabagh, dans le Caucase du Sud. Les combats ont fait plusieurs morts ce lundi 4 avril. Ces affrontements ont débuté dans la nuit de vendredi à samedi et opposent les forces azerbaïdjanaises et arméniennes. Les nouvelles déclarations de la Turquie laissent présager une situation de crise dans la région.

Publicité

« Le Karabagh retournera un jour, sans aucun doute, à son propriétaire originel. Il appartiendra à l'Azerbaïdjan », a lancé Recep Tayyip Erdogan dans un discours télévisé. Le président turc a multiplié les messages de soutien aux autorités de Bakou après la reprise des hostilités avec les Arméniens du Haut-Karabagh.

Les sources de ce conflit remontent à plusieurs siècles, mais il s'est cristallisé au moment de la domination soviétique, lorsque Moscou a attribué le Haut-Karabagh, majoritairement arménien, à la République socialiste d'Azerbaïdjan. Ce territoire se trouve dans une région du Caucase stratégique pour le transport des hydrocarbures, près de l’Iran et de la Turquie.

La Russie entretient de bonnes relations à la fois avec l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Elle vend des armes aux deux pays, mais elle reste l'alliée historique de l'Arménie, où elle possède d'ailleurs deux bases militaires.

L'escalade militaire dans le Haut-Karabagh intervient à un moment où la Russie et la Turquie sont en pleine crise diplomatique, sur fond de guerre en Syrie. Cela peut expliquer, du moins en partie, le regain de tension qui s'est soldé, depuis quelques jours, par des dizaines de morts et des centaines de blessés des deux côtés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.