Accéder au contenu principal
Allemagne

Allemagne: des musées ouvrent leurs portes aux visiteurs et guides réfugiés

Exhibition consacrée à l'Arabie, Musée Bergame de Berlin, en 2012.
Exhibition consacrée à l'Arabie, Musée Bergame de Berlin, en 2012. JOHN MACDOUGALL / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est un processus d'intégration par la culture. Les principaux musées de la ville de Berlin sont ouverts gratuitement aux réfugiés avec, depuis plusieurs mois, des visites guidées en arabe ou en farsi. Sur place, les guides comme le public sont réfugiés.

Publicité

Avec notre correspondante à Berlin,  Nathalie Versieux

Abdellah l’Erythréen, Hamed et Tarek, des Syriens, n’avaient pas mis les pieds dans un musée depuis une éternité. Tous trois sont arrivés en Allemagne voici quelques mois, fuyant la guerre ou la dictature dans leur pays.

Mercredi 11 mai 2016, ils ont répondu à l’invitation de la Fondation des musées de Prusse, qui invite les réfugiés à découvrir ses trésors : musée Pergame, avec son impressionnante collection d’art mésopotamien, ou musée de l’Histoire allemande.

Ce jour-là, c’est un étudiant en archéologie syrien qui guide le groupe dans les salles consacrées à la Première et à la Seconde Guerre mondiale. « Notre objectif, ici, c’est de donner l’information et aussi l’espoir aux réfugiés », explique-t-il.

Mais aussi montrer « ce qui s’est passé en Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale, et toute l’histoire de la reconstruction de l’Allemagne après la guerre ». « On montre la culture allemande et les valeurs de la culture allemande », relate le guide.

Plus de 3 000 réfugiés ont participé depuis décembre à ces visites gratuites, organisées par des réfugiés pour les réfugiés. Redonner espoir aux visiteurs, en leur montrant comment la République fédérale a pu se reconstruire après la guerre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.