Royaume-Uni

Royaume-Uni: un discours de la reine sur fond de référendum sur l'UE

La reine Elizabeth II et le prince Philip, le 18 mai à Westminster.
La reine Elizabeth II et le prince Philip, le 18 mai à Westminster. REUTERS/Toby Melville

Pour la 63e fois de son règne, la reine Elisabeth II a prononcé devant le Parlement de Westminster le discours du trône. Un texte rédigé par son Premier ministre David Cameron qui présente chaque année le programme législatif du gouvernement pour les douze prochains mois. Mais cette année un autre événement politique dans le calendrier préoccupe les britanniques : le référendum du 23 juin sur le maintien ou non du pays au sein de l'Union européenne.

Publicité

Avec notre correspondance à Londres, Muriel Delcroix

Le discours du trône devant le Parlement de Westminster, une coutume remontant à 1536, est d'ordinaire un événement phare de la vie politique britannique et bien que l'intervention en grande pompe de la reine Elisabeth II ne dure que quelques minutes, c'est l'occasion pour le gouvernement de donner le ton en affichant clairement ses priorités. Ainsi parmi la vingtaine de projets de loi annoncés cette année, figurent en bonne place une réforme des prisons que David Cameron promet sans précédent, des mesures contre l'extrémisme, d'autres pour améliorer les services sociaux - notamment les procédures d'adoption - et enfin un projet destiné à remplacer la loi sur la convention européenne des droits de l'homme par une Charte des droits britannique.

Des mesures écartées

Néanmoins beaucoup de mesures controversées ont été écartées ou édulcorées et les commentateurs remarquent que ce discours du trône est en réalité destiné à ne pas faire de vagues alors que la campagne avant le référendum du 23 juin accapare les esprits. Et il est vrai qu'en cas de « Brexit », le choc sera tel que les priorités seront tout autres et le programme annoncé dans ce discours n'aura plus beaucoup d'importance. Le Premier ministre David Cameron ne le sait que trop bien, lui qui joue avec ce référendum sa survie politique et son leg historique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail