Accéder au contenu principal
Agriculture / Environnement / Santé

France: une marche citoyenne contre le géant américain Monsanto

Les manifestants brandissent des pancartes lors d'une marche pour protester contre Monsanto, à Paris le 21 mai 2016.
Les manifestants brandissent des pancartes lors d'une marche pour protester contre Monsanto, à Paris le 21 mai 2016. AFP/JOEL SAGET
Texte par : RFI Suivre
4 mn

A Paris comme dans d’autres villes du monde, plusieurs manifestations ont eu lieu ce samedi 21 mai contre le géant américain de la biotechnologie agricole Monsanto. Des « marches citoyennes » dénonçant la production des herbicides et des semences génétiquement modifiées qui interviennent quelques jours après l’ajournement de la décision de l’Union européenne sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, un composant du Roundup.

Publicité

A Paris, Toulouse ou encore Bordeaux et dans une quarantaine de villes de France, des milliers de personnes ont défilé contre le géant américain. Objectif : dénoncer l’agriculture intensive que promeut la firme internationale et les semences OGM fournies aux agriculteurs.

« Les paysans sont maintenant obligés de racheter des semences alors qu’avant, ils pouvaient les collecter et s’en servir l’année suivante. Avec ce gène qui est modifié et qui les rend infertiles, ils sont obligés d’acheter tous les ans des semences », explique Hélène.

Alors que l'Union européenne vient d'ajourner sa décision sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, substance controversée notamment utilisée dans l'herbicide Roundup, les manifestants exigent davantage.

→ A (RE)LIRE : France: le Conseil d’Etat annule l’interdiction du maïs OGM Monsanto 810

Dans le cortège, une banderole « Monsanto ne touche pas à ma terre » flotte au-dessus des manifestants et d’autres brandissent des tournesols. « Je suis un arbre qui n’a pas été traité par Monsanto, donc il y a encore plein de vie qui peut pousser dessus », déclare Chris, des feuilles vertes sur la tête. « Non à Monsanto, non aux entreprises de morts semenciers qui détruisent la vie sur cette planète », ajoute la jardinière.

Venu en tant que « militant écologiste », le conseiller de Paris Yves Contassot affirme que « la politique de Monsanto est dramatique pour la biodiversité » ajoutant qu’il « faut arrêter tout ça, car c'est notre avenir collectif qui est en jeu, c'est l'avenir de l'humanité ».

« J’ai peur que mes enfants grandissent dans un pays qui est surpollué, qu’ils mangent des produits complètement toxiques », s’inquiète cette mère de famille qui porte une pancarte « vous m’enlevez l’envie d’avoir des enfants ».

[REPORTAGE] Des milliers de manifestants dans les rues de la capitale française contre Monsanto

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.