Turquie

Turquie: Binali Yildirim forme un gouvernement de fidèles à Erdogan

Binali Yildirim, nouveau Premier ministre turc, devant le Parlement turc, le 24 mai 2016.
Binali Yildirim, nouveau Premier ministre turc, devant le Parlement turc, le 24 mai 2016. REUTERS/Umit Bektas

Le nouveau Premier ministre turc Binali Yildirim a formé son gouvernement. Pas de grands changements puisque les poids lourds, fidèles d'Erdogan, conservent leurs postes. Par contre, un message à peine voilé est envoyé à l'Europe avec la nomination au poste de ministre des Affaires européennes, du porte-parole de l'AKP, Ömer Celik, sans grande expérience diplomatique.

Publicité

Le principal changement de ce nouveau gouvernement de fidèles au président Erdogan est l'arrivée du porte-parole de l'AKP au poste de ministre des Affaires européennes. Dans un contexte tendu avec l'Union européenne en pleine crise des migrants, Ömer Celik, un novice en matière de diplomatie, prend la suite de Volkan Bozkir, un diplomate de carrière, signe que l'Europe n'est pas la priorité des autorités. La Turquie a signé avec l'Union européenne un accord en mars dernier prévoyant une aide de 6 milliards d'euros à Ankara et la levée des visas pour les citoyens turcs, en échange du renvoi en Turquie de tout migrant arrivé irrégulièrement en Grèce après le 20 mars, et qui n’a pas demandé ou reçu l’asile.

Mevlüt Cavusoglu reste lui aux Affaires étrangères et Mehmet Simsek, conserve le poste de vice-Premier ministre chargé de l'Economie, au grand soulagement des marchés qui voient en lui un garant de la stabilité. Berat Albayrak, le gendre d'Erdogan, garde le portefeuille de l'Energie alors que de nombreux experts prévoyaient une montée en grade.

Une seule femme intègre le nouveau gouvernement d'Erdogan. Fatma Betül Sayan Kaya devient ministre de la Famille, dans un gouvernement qui compte 26 membres.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail