Brexit

Les conséquences du Brexit attendues jusqu'en Inde

Le Premier ministre britannique David Cameron (à droite) et son homologue indien, Narendra Modi, lors d'une rencontre à Londres le 13 novembre 2015.
Le Premier ministre britannique David Cameron (à droite) et son homologue indien, Narendra Modi, lors d'une rencontre à Londres le 13 novembre 2015. JUSTIN TALLIS / AFP

Alors que l'Europe est encore sous le choc du divorce imminent du Royaume-Uni avec l'Union Européenne, les effets du Brexit pourraient également avoir un important impact en Inde. Le pays entretien encore aujourd'hui des liens étroits, culturels mais aussi économiques avec l'ex-puissance coloniale, qui reste le principale point d'entrée pour l'accès au marché européen.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi,  Antoine Guinard

Comme la majorité du reste de la planète, l'Inde était sous le choc ce vendredi 24 juin en apprenant la victoire du « oui » au Brexit. En termes concrets, la sortie du Royaume-Uni, qui s'est fait ressentir avec une chute des deux principaux indices boursiers indiens, pourrait avoir plusieurs conséquences.

La chute attendue de la livre sterling entrainera tout d'abord des pertes pour les nombreux investissements indiens. L'Inde est aujourd'hui le deuxième pays en termes d'investissements directs étrangers au Royaume-Uni, où sont implantées plus de 800 entreprises indiennes. La plupart comptaient logiquement sur l'accès au marché commun, comme le conglomérat Tata, qui détient notamment le groupe Jaguar-Land Rover et a annoncé qu'il allait « revoir sa stratégie » après le Brexit. Les revenus générés par l'industrie informatique indienne sur le marché européen pourraient également être affectés par la sortie du Royaume-Uni à court terme.

Mais plusieurs experts ont également souligné ces derniers jours les conséquences positives du Brexit pour l'Inde. Le Royaume-Uni, affirment-ils, sera plus enclin à favoriser l'implantation d'entreprises indiennes, libéré, qui plus est des contraintes des régulations européennes. New Delhi peut également espérer négocier un accord bilatéral sur les échanges commerciaux, qui serait favorable aux exportations indiennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail