Accéder au contenu principal
Italie

Italie: 4,6 millions de personnes vivent dans la pauvreté absolue

Un homme dort dans la rue dans le centre de Milan. A ses côtés sur un petit carton, onpeut lire : « J'ai faim », le 17 juin 2016.
Un homme dort dans la rue dans le centre de Milan. A ses côtés sur un petit carton, onpeut lire : « J'ai faim », le 17 juin 2016. GIUSEPPE CACACE / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Selon le rapport 2015 de l'Institut national de statistiques publié ce 14 juillet, 4,6 millions de personnes vivent dans la pauvreté absolue en Italie, soit 7,5 % de la population. Les plus touchés par l'indigence sont les familles de quatre personnes, les enfants et les jeunes de 18-34 ans.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

En Italie, le seuil de pauvreté est fixé à 552 euros par mois pour une personne. L'Institut national de statistiques italien définit la pauvreté absolue comme la condition de personnes n'ayant pas les moyens d'acheter des biens de première nécessité et ne pouvant pas se loger décemment. Avec 4,6 millions de personnes vivant dans cette situation, la troisième économie de la zone euro atteint un niveau sans précédent depuis 2005.

Ce chiffre s’explique notamment par l’absence de prestation sociale équivalente au Revenu de solidarité active (RSA) français. Tous les projets en ce sens sont restés lettre morte. Il y a pourtant urgence. Parmi les plus pauvres, on dénombre surtout des couples avec deux enfants et des familles d'étrangers.

A peine publiées, ces statistiques risquent d'avoir de sérieuses répercussions sur la popularité de Matteo Renzi qui ne cesse de répéter que son gouvernement « relance l'Italie ». Mais comment croire à ses messages optimistes quand on apprend qu'un enfant mineur sur dix vit dans la pauvreté absolue ?

→ Lire le rapport de l'Istat

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.