Accéder au contenu principal
Turquie

Purge en Turquie: arrestation de deux généraux détachés à l'étranger

Les autorités d'Ankara ont lancé une énorme purge dans l'armée, les universités et les médias après le coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016.
Les autorités d'Ankara ont lancé une énorme purge dans l'armée, les universités et les médias après le coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016. REUTERS/File photo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Deux généraux turcs détachés en Afghanistan ont été arrêtés à Dubaï et rapatriés pour être interrogés dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat manqué du 15 juillet dernier. Ce sont les premières personnes à être interpellées à l'étranger par les autorités d'Ankara, qui ont lancé une énorme purge dans l'armée, les universités et aussi les médias : 42 journalistes sont ainsi recherchés, certains ont déjà été arrêtés.

Publicité

Les deux généraux étaient déjà en route pour la Turquie pour être interrogés quand ils ont été arrêtés à Dubaï, en collaboration avec les autorités des Emirats Arabes Unis. L'un d'entre eux est le commandant des forces turques en Afghanistan et dirige 5 000 hommes en collaboration avec l'Otan.

Ankara étend donc à l’étranger la purge commencée dans le pays pour punir les putschistes du 15 juillet, ainsi que tous les sympathisants de Fethullah Gülen. Ce prédicateur exilé aux Etats-Unis est accusé d'avoir fomenté la rébellion et les autorités turques réclament son extradition à Washington.

La société civile est également frappée de plein fouet par cette répression : plus de 13 000 personnes ont été placées en garde à vue, et des milliers d'universitaires, diplomates et autres fonctionnaires démis de leurs fonctions. Le gouvernement semble vouloir aussi réprimer toute critique en visant maintenant les journalistes : 42 font l'objet de mandats d'arrêt, comme le rédacteur en chef de Fox TV, et huit ont déjà été placés en garde à vue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.