Grèce

Grèce: légère augmentation du PIB au deuxième trimestre

L'Acropole d'Athènes photographiée en juillet 2016.
L'Acropole d'Athènes photographiée en juillet 2016. Kostis Ntantamis / AFP

Depuis la crise de 2008, la Grèce est toujours en récession. Toutefois, un mince espoir de reprise se profile à l'horizon : le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,3 % au deuxième trimestre 2016.

Publicité

Un frémissement de l'économie grecque s'est fait sentir au 2e trimestre. Mais sur un an, la Grèce est toujours en récession de 0,7 %. Et c'est ainsi depuis 2008, à l'exception d'une brève reprise sans lendemain en 2014.

Les politiques de rigueur mises en place sous la pression des créanciers ont fortement réduit les salaires, les retraites et en revanche augmenté sensiblement les taxes et les impôts. Résultat : la consommation a beaucoup chuté.

Et c'est peut-être ce qui est en train de changer. Car la vente au détail, c'est-à-dire la consommation des ménages, s'est améliorée au deuxième trimestre alors que les exportations et les investissements sont toujours en berne.

Comme le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres, la Grèce s'attend à une augmentation du nombre de touristes après les annulations en Turquie liées à la tentative de coup d'Etat du 15 juillet.

Dans ce cas, la Grèce serait en meilleure posture pour aborder l’évaluation de sa situation économique par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) à l'automne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail