Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Brexit: Tusk demande à May d'activer l'article 50 du traité de Lisbonne

Theresa May et Donald Tusk au 10 Downing Street, le 8 septembre 2016.
Theresa May et Donald Tusk au 10 Downing Street, le 8 septembre 2016. REUTERS/Neil Hall
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plus de deux mois après le vote des Britanniques en faveur du Brexit, le président du Conseil européen à Londres, Donald Tusk, a rencontré la Première ministre britannique Theresa May. Il a appelé les Britanniques à déclencher « le plus tôt possible » l'article 50, pour la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne. Avec Theresa May, le président du Conseil européen a été très clair : « La balle est dans votre camp ».

Publicité

Dès le début de sa rencontre avec Theresa May, au 10 Downing Street, Donald Tusk a été très formel : « Je suis conscient que cela n'est pas facile mais j'espère que vous êtes prête à démarrer le processus de sortie de l'UE, le plus tôt possible ». Le président du Conseil européen estime que c'est dans l'intérêt de tous de démarrer les négociations au plus vite. Theresa May a jusqu'à présent toujours indiqué qu'elle souhaitait que ces négociations se déroulent en douceur, et pas avant 2017.

La Première ministre britannique et le président du Conseil discutent donc de la future possible relation du Royaume-Uni avec l'Union européenne, parce qu'il n'est pas question d'en discuter au sommet de Bratislava la semaine prochaine. « Pour cela, nous attendons le déclenchement de l'article 50 », a assuré Donald Tusk.

Le Conseil européen souhaiterait que le Royaume-Uni déclenche l'article 50 du traité de Lisbonne qui prévoit le retrait de l'UE avant mai 2017 afin que le pays ne soit plus membre de l'Union lors des élections européennes de mai 2019. Ce qui laisserait donc au Royaume-Uni un peu moins de deux ans pour négocier les modalités de son départ et quitter définitivement l'UE.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.