Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: Nigel Farage reprend la direction «par intérim» de l’Ukip

Nigel Farage revient aux commandes de l'Ukip quelques mois après sa démission.
Nigel Farage revient aux commandes de l'Ukip quelques mois après sa démission. REUTERS/Neil Hall
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip) a perdu sa dirigeante, Diane James. Elle a démissionné 18 jours seulement après son intronisation. Nigel Farage, le leader historique de l'Ukip, va donc reprendre le flambeau, mais il affirme vouloir seulement assurer l'intérim.

Publicité

Elue le 16 septembre dernier par les militants de l’Ukip pour succéder à Nigel Farage, Diane James, âgée de 56 ans, a finalement choisi de démissionner. Elle l’a annoncé mardi 4 octobre à Strasbourg, où elle devait s'exprimer devant le groupe au Parlement européen.

Son prédécesseur, le fondateur du parti, a tenté d’expliquer ce revirement : « elle a réalisé que sa vie était d’être entourée de gardes du corps et elle s’est rendu compte que c’est un boulot qui vous prend 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ». « Je suis désolé pour elle, a déclaré Nigel Farage. Pour le parti, ce n’est pas une bonne nouvelle, mais ce n’est pas la fin du monde. »

Le leader historique du parti avait pourtant déclaré qu'il ne reprendrait pas la direction de l'Ukip « même pour 10 millions de dollars ». Mais ce n’est pas la première fois qu’il doit revenir sur le devant de la scène. « A chaque fois, j’essaye de m’échapper et quand je suis en train de dévaler la colline ils me rattrapent, a-t-il déclaré. Donc, oui je suis le chef par intérim. »

Nigel Farage a l’intention de conduire son parti jusqu’aux prochaines élections.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.