Accéder au contenu principal
Turquie

Turquie: arrestation du rédacteur en chef du journal d'opposition «Cumhuriyet»

Le quotidien «Cumhuriyet» affirme qu'en plus de son rédacteur en chef, plusieurs de ses journalistes ont été arrêtés.
Le quotidien «Cumhuriyet» affirme qu'en plus de son rédacteur en chef, plusieurs de ses journalistes ont été arrêtés. REUTERS/Murad Sezer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Turquie, la police a arrêté ce lundi le rédacteur en chef du quotidien d'opposition Cumhuriyet et treize mandats d'arrêt ont été délivrés à l'encontre d'autres journalistes et responsables du journal, selon la presse turque.

Publicité

Murat Sabuncu a été arrêté et les autorités étaient à la recherche d'Akin Atalay, le président du directoire, et du journaliste Güray Oz, a indiqué l'agence de presse progouvernementale Anadolu. Treize mandats d'arrêt ont ainsi été émis, rapporte la presse turque.

Le journal Cumhuriyet a toutefois affirmé que M. Oz était déjà en détention, de même que plusieurs autres journalistes du quotidien.

 → A (RE)LIRE : Turquie: «des journalistes souffrent dans les prisons», selon Can Dündar

Anadolu a précisé que les domiciles d'Atalay et de Oz avaient été perquisitionnés. D'après le journal, une perquisition était également en cours au domicile de l'un de ses caricaturistes, Musa Kart.

Selon un communiqué du parquet d'Istanbul cité par Anadolu, plusieurs dirigeants du journal et de la fondation Cumhuriyet, qui possède le quotidien, font l'objet d'une enquête pour des activités en lien avec le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen - accusé d'avoir ourdi le putsch raté du 15 juillet dernier - et avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Vaste purge

Une vaste purge a été déclenchée en Turquie après cette tentative de renversement du régime du président Recep Tayyip Erdogan qui a touché tous les secteurs, et notamment de plein fouet la presse, avec l'arrestation de dizaines de journalistes et la fermeture d'une centaine de médias.

Un décret paru samedi soir au Journal officiel a annoncé la fermeture de 15 quotidiens, magazines et agences de presse, basés pour la plupart dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie.

Cumhuriyet, dernier grand quotidien d'opposition turc, a adopté sous la houlette de Can Dündar, prédécesseur de M. Sabuncu, une ligne dure face au président Erdogan, multipliant les enquêtes embarrassantes pour le pouvoir.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.