Accéder au contenu principal
Suède

Les jeunes Suédois retrouvent le treillis

Des nouvelles recrues lors d'une inspection à Enkoping, au nord-ouest de Stockholm, le 2 mars 2017.
Des nouvelles recrues lors d'une inspection à Enkoping, au nord-ouest de Stockholm, le 2 mars 2017. Fredrik SANDBERG / TT News Agency / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Supprimé en 2010, le service militaire sera rétabli dès cet été en Suède, en raison de l’évolution de la situation sécuritaire en Europe, notamment avec le réarmement de la Russie voisine.

Publicité

« Le gouvernement veut un mode de recrutement plus stable et augmenter notre capacité militaire car la situation de sécurité a changé », a déclaré le ministre suédois de la Défense, Peter Hultqvist, et d’ajouter : « Nous sommes dans un contexte dans lequel la Russie a annexé la Crimée et fait aussi plus d’exercices dans notre voisinage proche. »

En 2014, l’incursion d’un sous-marin non identifié dans l’archipel de Stockholm avait ravivé des craintes. Et un an plus tard, un centre de réflexion américain avait affirmé dans un rapport sur la géostratégie en mer Baltique que la Russie avait entraîné 33 000 militaires à envahir des sites étrangers, y compris la plus grande île suédoise, Gotland, située dans l’est du pays. Le gouvernement de Stockholm a décidé alors de remilitariser cette île.

Une carrière militaire peu attrayante

Mais les autorités suédoises ont pu constater, après la suppression du service militaire obligatoire en 2010, que la carrière militaire professionnelle n’avait pas beaucoup d’attrait pour les générations n’ayant jamais franchi la porte d’une caserne. Ainsi le gouvernement a décidé de rétablir la conscription pour tous les Suédois, filles et garçons, nés après 1999.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.