Accéder au contenu principal
Allemagne

Allemagne: un groupuscule d'extrême droite jugé pour «terrorisme» anti-réfugiés

Les accusés attendent le début de leur procès à Dresde, le 7 mars 2017.
Les accusés attendent le début de leur procès à Dresde, le 7 mars 2017. Sebastian Kahnert / POOL / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un ancien groupuscule d'extrême droite aux activités qualifiées de « terroristes » est accusé d'avoir perpétré cinq attentats en 2015 contre des foyers de migrants et des adversaires de gauche du parti Die Linke, au moment où l'Allemagne accueillait de nombreux réfugiés. Son procès s’est ouvert ce mardi 7 mars à Dresde, en Saxe.

Publicité

Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

Ironie de l'histoire, c'est dans un ancien foyer pour réfugiés, entouré de mesures de sécurité renforcées, que se déroule le procès du groupe Freital. Sept hommes et une femme, âgés de 19 à 39 ans, membres de ce groupuscule d'extrême droite figurent sur le banc des accusés d'un procès d'ampleur.

Accusés de constitution d'activité terroriste, de tentative de meurtre et de blessures corporelles, ils encourent jusqu'à la perpétuité pour cinq attaques à l'explosif commises en 2015 à Freital près de Dresde, la capitale de la Saxe.

Après avoir manifesté contre l'accueil de réfugiés dans un hôtel, le groupe s'était procuré des explosifs pour s'attaquer à des foyers de migrants et à des adversaires politiques. Deux personnes avaient été blessées.

Ce procès s'ouvre dans une région la Saxe connue pour les activités de groupes d'extrême droite et néo-nazis et des protestations violentes contre les réfugiés. Dresde est aussi le berceau du mouvement anti-islam Pegida. Plus largement, 3 500 attaques contre des foyers de réfugiés ont été recensées l'an dernier soit près de dix par jour.

La justice allemande a prononcé ces dernières années des peines très lourdes pour des attaques comparables commises contre des foyers de réfugiés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.