Accéder au contenu principal
Estonie / Russie

Un Russe condamné en Estonie pour espionnage

L'Estonie a retrouvé l'indépendance de l'Union soviétique en 1991 avant de devenir membre de l'Otan et de l'UE en 2004.
L'Estonie a retrouvé l'indépendance de l'Union soviétique en 1991 avant de devenir membre de l'Otan et de l'UE en 2004. Peter Thompson/Heritage Images/Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le tribunal de Tallinn a condamné un ressortissant russe à cinq ans de prison pour espionnage en faveur de la Russie. Son arrestation en janvier n’a été révélée publiquement par les autorités estoniennes qu’en avril et son nom, Artïom Zinchenko, n’a été rendu public que ce lundi.

Publicité

Artïom Zinchenko, citoyen russe âgé de 30 ans, résidait en Estonie depuis 2013. Selon plusieurs médias estoniens et russes, il a été reconnu coupable d'avoir transmis des informations sensibles menaçant la sécurité nationale à l'agence de renseignements militaire russe GRU.

Le site internet russe The Moscow Times indique, citant le journal estonien Postimees, que Zinchenko contactait des agents russes en utilisant « des moyens spéciaux de communication » et en les rencontrant personnellement lors de ses voyages à Saint-Pétersbourg.

Les tâches confiées à Zinchenko par les services de renseignement russes consistaient notamment à transmettre des informations sur des sites militaires estoniens, ainsi que des pièces prélevées sur l’équipement militaire de l’armée estonienne et des troupes alliées stationnant en Estonie.

L'Otan a décidé l'an dernier de déployer des troupes dans les pays baltes et en Pologne pour faire face à la politique de la Russie dans la région.

 → A (RE)LIRE : L'Estonie, un modèle encore imparfait d'e-démocratie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.