Espagne

Espagne: la Catalogne annonce une date pour le référendum sur son indépendance

Le président indépendantiste de la Catalogne a annoncé, ce 9 juin 2017, la tenue d'un référendum d'autodétermination de sa région le 1er octobre malgré son interdiction par la justice.
Le président indépendantiste de la Catalogne a annoncé, ce 9 juin 2017, la tenue d'un référendum d'autodétermination de sa région le 1er octobre malgré son interdiction par la justice. REUTERS/Albert Gea

La région Catalogne va bel et bien organiser un nouveau référendum sur son indépendance vis-à-vis de l'Espagne. Bien que cette initiative ait été interdite par la justice espagnole, le président de la région, Carles Puigdemont, a assuré ce vendredi 9 juin que cette consultation se tiendrait quand même le 1er octobre prochain.

Publicité

Le bras de fer continue entre la Catalogne et Madrid. Carles Puigdemont, le président indépendantiste de cette région du nord-est de l’Espagne, n’en démord pas : un référendum sur l’autodétermination de sa région se tiendra bien. Et la question posée sera simple, comme il l’a confirmé ce vendredi 9 juin : « Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat indépendant sous forme de République ? » Pour l’instant, le décret de convocation de ce référendum d’auto-détermination n’a pas encore été signé.

Electoralement, le mouvement indépendantiste catalan n’a cessé de progresser ces dernières années. Même si après les élections régionales de 2015 et la courte victoire de deux formations qui prônent la sécession et qui se sont alliées pour gouverner, les sondages indiquent un fléchissement des séparatistes. La dernière enquête d’opinion ne joue d’ailleurs pas en leur faveur : 48,5 % des Catalans seraient contre une indépendance contre 44,3 % en faveur, sur un total de près de 2 millions et demi d’électeurs.

Le cas du dernier référendum de 2014

Le conservateur Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol - qui menace régulièrement la Catalogne de prendre des mesures pour empêcher la tenue de cette consultation -, va peut-être devoir mettre de l’eau dans son vin et laisser cette initiative se tenir. Car non seulement une majorité de Catalans ne souhaite pas s’émanciper de Madrid, mais en plus, 73,6 % des Catalans souhaitent pouvoir se prononcer. Pour l’instant, la réponse de Madrid est très claire, comme le précise l’agence de presse espagnole EFE : ce référendum ne se tiendra pas.

Le dernier référendum de ce type organisé en Catalogne date de 2014. « Voulez-vous que la Catalogne devienne un État ? », « En cas de réponse affirmative, voulez-vous que cet État soit indépendant ? », était-il demandé aux électeurs. Plus de 80,76 % des participants avaient répondu « oui » aux deux questions, avec une participation estimée entre entre 36 % et 41 % par la presse. Le scrutin avait été déclaré nul par le Tribunal constitutionnel, saisi par le gouvernement espagnol.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail