Belgique

Explosion dans une gare de Bruxelles, «l'auteur présumé abattu»

Toutes les rues autour de la gare centrale ont été investies par des militaires armés.
Toutes les rues autour de la gare centrale ont été investies par des militaires armés. REUTERS/Francois Lenoir

Une explosion apparemment criminelle a eu lieu mardi soir dans la Gare Centrale de Bruxelles et l'auteur présumé a été « abattu », ont rapporté les médias belges. Une explosion « considérée comme une attaque terroriste » par le parquet fédéral.

Publicité

Des soldats belges qui patrouillaient dans la Gare Centrale de Bruxelles ont
« neutralisé » une personne mardi soir après une petite explosion, a annoncé un porte-parole de la police, précisant qu'il n'y a pas d'autre victime et que la situation est sous contrôle.

Selon des témoins cités par le journal Het Laatse Nieuws, l'homme aurait crié « Allahou akbar » avant l'explosion. D'après ces témoignages, des soldats
se sont alors précipités sur les lieux et ont ouvert le feu sur l'individu lorsqu'ils ont vu que des fils électriques sortaient de ses vêtements.

A la suite de l'explosion, un mouvement de panique a éclaté dans la gare, l'une des principales de Bruxelles, et sur les voies, a précisé l'agence Belga. La gare a ensuite été évacuée et le trafic ferroviaire interrompu. Toutes les rues autour étaient bloquées par de nombreux véhicules de police et militaires armées. Des policiers en arme avec gilet pare-balles étaient postés. La gare et la Grand-Place voisine ont été en partie également évacuées pour permettre la mise en place d'un périmètre de sécurité.

Le Premier ministre, Charles Michel, a appelé sur Twitter ses compatriotes à suivre les consignes des autorités. Il a convoqué une réunion de crise de son gouvernement.

Bruxelles a été la cible d'attentats-suicides à l'aéroport et dans une station de métro en mars 2016. La capitale belge a aussi été le point de départ des commandos islamistes qui ont frappé à Paris en novembre 2015.

Difficile de circuler autour de la Grand Place et de la gare centrale hier soir.Certains touristes ont dû patienter plusieurs heures avant de pouvoir rejoindre leur hôtel. C'est le cas de cet Américain: "Ca fait 2-3 heures qu'on est bloqué ici. Nous sommes dans un hôtel sur la Grand Place.Nous avons vu des militaires arriver, on ne savait pas pourquoi. La situation est très confuse"...

Reportage sur la Grand Place à Bruxelles mardi soir

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail