Espagne / Terrorisme

Espagne: quid de l'islam radical en Catalogne?

L'imam Omar el-Faruk a tenu un culte à la mosquée de Malaga (sud de l'Espagne), ce 18 août, pour condamner les attaques qui ont frappé la Catalogne.
L'imam Omar el-Faruk a tenu un culte à la mosquée de Malaga (sud de l'Espagne), ce 18 août, pour condamner les attaques qui ont frappé la Catalogne. REUTERS/Jon Nazca

Les attentats en Catalogne ont été très rapidement revendiqués par l'organisation Etat islamique. Après la stupeur de cette attaque, la première du groupe jihadiste en Espagne, les premiers éléments de l’enquête semblent indiquer qu’il s’agit d’un attentat organisé par une cellule jihadiste de la région.

Publicité

Un tiers des musulmans espagnols résident en Catalogne, ce qui fait de la communauté musulmane catalane la première d’Espagne. Une situation qui s’explique par une politique d’intégration très poussée, selon Yolanda Aixelà Cabré, chercheuse au Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) de Barcelone.

« La Catalogne se distingue par sa politique de forte intégration vis-à-vis des différentes communautés qui l’occupent, leur offrant une grande liberté, quelles que soient leur nationalité ou leur religion. Ceci explique que la région ait la plus grande communauté musulmane, car ces personnes y ont trouvé la vie qu’il recherchait, notamment dans leur trajectoire migratoire. »

Mais selon la chercheuse, ce n’est pas à cause de cette politique d’intégration que la région connaît un islam radical important, c’est tout simplement que, comme dans toute communauté, plus celle-ci est grande, plus le nombre d’éléments radicaux est lui-même important.

« L'apparition des points de radicalisation est un phénomène mondial, il n'a rien à voir avec l'identité d'une région comme la Catalogne. L’organisation terroriste est simplement allée chercher en Espagne les personnes les plus à même d'organiser et de mener à bien ce genre d'attentats. »

Pour Yolanda Aixelà, l’attentat serait davantage l’œuvre d’une opération fomentée par l’organisation Etat islamique qu’une attaque qui serait le fait de quelques jeunes radicalisés espagnols.

Re) lire : Attentats en Catalogne: «pas de ramifications» en France, selon Gérard Collomb

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail