Espagne / Terrorisme

Espagne: une deuxième attaque terroriste déjouée au sud de Barcelone

Les forces de l'ordre déployées sur le lieu de l'attentat, le 17 août 2017 à Barcelone.
Les forces de l'ordre déployées sur le lieu de l'attentat, le 17 août 2017 à Barcelone. LLUIS GENE / AFP

Quelques heures après l’attaque au camion bélier dans le centre-ville de Barcelone, la police espagnole a annoncé avoir abattu cinq terroristes présumés lors d’une seconde attaque à Cambrils, une station balnéaire au sud-ouest de Barcelone.

Publicité

Quelques heures à peine après l’attaque meurtrière qui a frappé Barcelone, les forces de l’ordre espagnoles ont probablement évité un deuxième massacre dans la station balnéaire de Cambrils, au sud-ouest de Barcelone.

Cinq terroristes présumés

La police a annoncé avoir abattu cinq terroristes présumés alors qu’une voiture fonçait sur la foule de la station balnéaire avant d’être arrêtée par les tirs des policiers.

« Les terroristes présumés circulaient dans une Audi A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des Mossos d'Esquadra (la police régionale de Catalogne) et la fusillade a commencé », a annoncé un porte-parole du gouvernement régional.

Etat critique

Six civils et un policier ont été blessés dans l’attentat. La police a fait savoir sur son compte Twitter qu'elle considérait cette attaque comme liée à l'attentat qui a fait 13 morts et une centaine de blessés jeudi 17 août à Barcelone. Des démineurs étaient à pied d’œuvre pour procéder à des explosions contrôlées au cas où les terroristes auraient transporté des explosifs. Une information démentie par le chef du gouvernement catalan, qui évoque lui, de fausses ceintures d'explosifs.

Un des civils blessés est dans un état critique, ont annoncé les services d'urgence de Catalogne sur leur compte Twitter.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail