Roumanie

Plus de 200 migrants interceptés en mer Noire au large des côtes roumaines

Depuis la mi-août, cinq bateaux transportant des migrants ont été interceptés au large du littoral roumain (photo d'illustration).
Depuis la mi-août, cinq bateaux transportant des migrants ont été interceptés au large du littoral roumain (photo d'illustration). AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Deux nouveaux bateaux transportant plus de 200 migrants ont été interceptés en moins de 24 heures au large des côtes roumaines. Une situation qui commence à se banaliser en Roumanie.

Publicité

Avec notre correspondant à Bucarest, Benjamin Ribout

Le premier des deux bateaux de pêche transportant des migrants en mer Noire a été intercepté vendredi 8 septembre dans la soirée. Selon la police, 120 personnes se trouvaient à son bord. Ce sont ensuite leurs homologues turcs qui ont pris en charge l'embarcation et ses passagers. Ce samedi matin, un autre bateau a été intercepté cette fois tout près de la frontière maritime roumano-bulgare. A son bord, 97 ressortissants iraniens et irakiens.

Depuis la mi-août, cinq bateaux transportant des migrants ont été arrêtés au large du littoral roumain. Les garde-côtes ont en effet interpellé près de 70 migrants à deux reprises le mois dernier, ainsi que 87 personnes il y a six jours.

Sur terre, et notamment du côté de la frontière serbe, les autorités ont aussi été particulièrement exposées à des passages de frontières illégaux ces deux derniers mois avec plusieurs prises de centaines de migrants.

La Roumanie, qui ne fait pas partie de l’espace Schengen, a jusqu’à présent été épargnée par les flux migratoires de ces dernières années. Elle redoute maintenant que la mer Noire devienne un trajet alternatif emprunté par les migrants pour gagner l'Europe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail