Accéder au contenu principal
Ukraine

Ukraine: coup d'Etat en terre séparatiste à Lougansk

Des véhicules blindés non identifés sur la route entre Lougansk et Donetsk, le 1er décembre 2014 (image d'illustration).
Des véhicules blindés non identifés sur la route entre Lougansk et Donetsk, le 1er décembre 2014 (image d'illustration). REUTERS/Antonio Bronic
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors que les Ukrainiens commémoraient mardi soir 21 novembre le début de la révolution de l'Euromaïdan de 2013, une guerre de gangs a dégénéré en un coup d'Etat dans l'est de l'Ukraine en guerre. Le chef de la république séparatiste autoproclamée de Lougansk, Igor Plotnitski, aurait fui en Russie après une journée de confusion.

Publicité

Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

Igor Plotnitski venait tout juste de renvoyer son ministre de l'Intérieur, Igor Kornet, après une longue période de rivalité politique. Qu'à cela ne tienne : ce ministre s'est retourné contre son ancien maître. Des militaires non identifiés, cagoulés, armés, ont pris possession du centre de la capitale séparatiste Lougansk, bloqué la télévision et la radio, et entamé un bras de fer avec les autorités.

Ce n'était pas la première fois qu'Igor Plotnitski faisait face à une tentative de coup d'Etat. Les luttes intestines ont été féroces à Lougansk depuis 2014, notamment pour le contrôle de trafics de contrebande.

Soutien du Kremlin

Cette fois, plusieurs signes ont averti de la chute d'Igor Plotnitski. Les médias russes ont donné la part belle aux discours de son opposant, reflétant ainsi implicitement le choix du Kremlin. Et les autres autorités séparatistes, à Donetsk, ont dépêché une longue colonne de véhicules militaires vers Lougansk. Visiblement pour prêter main-forte aux insurgés.

La fuite d'Igor Plotnitski, si elle est confirmée et définitive, ne devrait pas changer le cours de la guerre du Donbass. Elle tourne néanmoins une page de cette entité séparatiste soumise depuis sa naissance aux guerres de chefs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.