Royaume-Uni

Brexit: Theresa May vante un accord «harmonieux et ordonné» devant les députés

La Première ministre britannique Theresa May, devant le Parlement, ce 11 décembre 2017.
La Première ministre britannique Theresa May, devant le Parlement, ce 11 décembre 2017. HO / AFP

La Première ministre britannique Theresa May s’est félicitée ce lundi 11 décembre, devant le Parlement, du compromis trouvé avec la Commission européenne sur les conditions de la sortie de l'UE du Royaume-Uni. Elle estime qu'il permettra un Brexit « harmonieux et ordonné ». Mais après les déclarations contradictoires de certains des ministres de Theresa May ce week-end, l’opposition se montre tout sauf convaincue.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Après l’humiliant rétropédalage de Theresa May qui, sous la pression de son petit allié nord-irlandais DUP, a été obligée de revoir et conclure un accord à l’arraché avec Bruxelles vendredi dernier, l’heure était ce lundi à un certain triomphalisme.

« Je sais que certains doutaient qu’on y arrive. Les progrès accomplis jusqu’ici ont demandé des compromis de chaque côté. Bien sûr, rien n’est conclu tant que tout n’est pas conclu, mais je crois qu'il y a maintenant un nouveau sentiment d'optimisme dans les discussions », s’est félicitée Theresa May.

La Première ministre a même loué un accord qui était une « bonne nouvelle » à la fois pour les pros et les anti-Brexit. « Pas de quoi se vanter », a pourtant rétorqué le leader de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, qui a critiqué un grand flou artistique : « 18 mois après le référendum, la Première ministre a réussi de justesse à clore la phase 1 des négociations, deux mois plus tard que prévu et avec de nombreux points-clés qui ne sont toujours pas clairs ».

Plusieurs ministres se sont en effet contredits durant le week-end sur l’aspect contraignant ou non du compromis trouvé. Une confusion qui permet à Theresa May de reprendre de l’aplomb en contentant, pour le moment, son parti déchiré sur le Brexit.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail