Accéder au contenu principal
Russie

Russie: huit ans de camp pour l'ex-ministre Alexeï Oulioukaïev

L'ancien ministre russe Alexeï Oulioukaïev clame son innocence.
L'ancien ministre russe Alexeï Oulioukaïev clame son innocence. REUTERS/Sergei Karpukhin
Texte par : RFI Suivre
3 mn

L'ancien ministre russe de l'Economie Alexeï Oulioukaïev a été condamné à huit années de camp à l'issue de la première instance de son procès pour corruption. L'affaire, qui remonte à près d'un an, avait suscité un tollé.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

Le verdict est tombé à la mi-journée : Alexeï Oulioukaïev, 61 ans, ministre de l'Economie de 2013 à 2016, a été condamné à huit années de camp à régime sévère pour corruption. Il a été également condamné à une amende de 130 millions de roubles (environ 1,9 million d'euros), et la quasi-totalité de ses biens, voiture et domicile inclus, a été saisie.

Avant même que le verdict ne tombe, Alexeï Oulioukaïev avait de nouveau dénoncé un piège destiné à le faire chuter. « La seule décision juste serait un acquittement pur et simple », avait-il déclaré ce matin, à l’ouverture de l’audience. L’ancien ministre a été arrêté en novembre 2016, alors qu'il était en exercice. Une première depuis la fin de l'époque communiste. Il se présente comme la victime d’un règlement de comptes au plus haut niveau de l’Etat, d’une machination voulue et orchestrée par Igor Setchine, un homme considéré comme ayant le plus d’influence au Kremlin, auprès de Vladimir Poutine, qu'il connaît depuis les années 1990.

A l’issue de l’audience, les avocats de l’ancien ministre ont refusé de s’exprimer, mais, resté impassible à l'énoncé du verdict, l’accusé, qui parle d'une décision injuste, a dénoncé une affaire montée de toutes pièces pour le détruire. Il a d’ores et déjà fait part de son intention de faire appel.

Pour la justice russe, il ne fait aucun doute qu’Alexeï Oulioukaïev a tenté d’extorquer de l’argent à l’un des hommes les plus puissants de Russie : Igor Setchine, le patron du groupe pétrolier russe Rosneft. Le parquet avait requis une peine supérieure, de dix années de prison. Mais à l’issue de l’audience, le procureur Boris Neporojny se dit malgré tout satisfait du verdict : « La peine prononcée correspond à la gravité du crime. Oulioukaïev en tant que ministre de l’Economie avait demandé personnellement un pot-de-vin très important. Ce crime est considéré comme une infraction particulièrement grave contre l’autorité de l’Etat. Car il sape la confiance des citoyens, freine le développement de l’économie, et a une influence négative dans tous les domaines de la vie publique. »

L’affaire remonte au mois d’octobre 2016 : Alexeï Oulioukaïev reçoit des mains d’Igor Setchine une valise remplie d’argent liquide, pas moins de deux millions d'euros. Le ministre de l’Economie est arrêté et placé, jusqu'à aujourd'hui, en résidence surveillée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.