Accéder au contenu principal
Russie / JO-2018

Participation aux JO: plusieurs athlètes russes menacés d'interdiction

Le site des jeux Olympiques de Pyeongchang. Les jeux se tiendront du 9-25 février 2018.
Le site des jeux Olympiques de Pyeongchang. Les jeux se tiendront du 9-25 février 2018. REUTERS/Fabrizio Bensch
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les sportifs russes sont sous le choc après la publication d'une première liste d'athlètes qui pourraient être exclus pour dopage des JO de Pyeongchang. Parmi les noms cités dans cette liste noire : la star du patinage de vitesse Viktor Ahn et le champion de biathlon Anton Shipulin. L'absence de ces sportifs ultras célèbres en Russie pourrait relancer le débat sur la participation russe aux JO.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

Sur les 500 athlètes proposés par les instances russes, plus d'une centaine risquent d'être privés de JO en février prochain. La liste dressée par le Comité international olympique (CIO) est encore provisoire, mais elle en dit long sur la défiance qui entoure désormais les sportifs russes et leurs représentants. 

Le choc est amplifié par la présence au sein de cette liste de sportifs très connus en Russie : le patineur Viktor Ahn, plusieurs fois titré dans sa discipline, ou encore le champion de biathlon Anton Shipulin.

« C'est un choc pour les athlètes et pour les fans », déplore le ministre russe des Sports, Pavel Kolobkov, qui dénonce une décision injustifiée. La fédération de patinage s'exprime, elle, en des termes beaucoup moins diplomatiques, qualifiant le CIO de « despote et de tyran ».

La fédération dénonce une « provocation » pour forcer les athlètes russes à renoncer aux Jeux. La Russie avait accepté en décembre dernier de laisser ses champions concourir sans leurs couleurs nationales. Désormais, elle assiste avec effarement à la disqualification de ses plus grands athlètes. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.