France

Consommation: quand les vins italiens s'exportent bien... en France

Le vin pétillant italien exposé à New York le 14 octobre 2017.
Le vin pétillant italien exposé à New York le 14 octobre 2017. Astrid Stawiarz / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les vins italiens s'exportent en France. L'an dernier, ces exportations ont atteint 170 millions d'euros. Un niveau record, selon le communiqué de la Coldiretti, la confédération des syndicats agricoles italiens, grâce notamment à des vins pétillants. Les fameux proseccos sont de plus en plus appréciés par les consommateurs français.

Publicité

Si les Français boivent de plus en plus de vins pétillants italiens, c'est d'abord pour leur prix. Par rapport au champagne, dans la même catégorie de prix, c'est le prosecco qui gagne en termes de qualité.

D'ailleurs en France, la consommation de champagne recule. Même si les ventes à l'international progressent, le marché national régresse : une baisse de 2,5% l'an dernier, notamment en raison d’un mois de décembre décevant. On en boit moins dans les cafés, les hôtels et les restaurants. Les ventes de bouteilles à bas prix diminuent également dans la grande distribution.

Par conséquent, d'autres vins effervescents prennent petit à petit cette place, notamment les proseccos. Ils correspondent davantage à une consommation plaisir, alors que le champagne reste lié à la célébration d'un événement. Les producteurs italiens ont su profiter de cette tendance en communiquant sur cette consommation quotidienne et décomplexée.

Résultat : les exportations de vins pétillants italiens vers la France ont plus que doublé sur les dix dernières années.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail