Italie / Mafia

Italie: une vingtaine de proches du chef de Cosa Nostra arrêtés

Filippo Dell'Aquila (c), l'un des proches de Matteo Messina Denaro arrêtés par la police italienne, jeudi 19 avril.
Filippo Dell'Aquila (c), l'un des proches de Matteo Messina Denaro arrêtés par la police italienne, jeudi 19 avril. ALESSANDRO FUCARINI / AFP

L’étau se resserre autour de Matteo Messina Denaro, le chef suprême de la mafia sicilienne Cosa Nostra, toujours en cavale. Une vingtaine de ses proches ont été arrêtées ce jeudi 19 avril en Italie.

Publicité

L’opération menée ce jeudi par la police italienne a pour objectif, explique-t-elle, « de capturer le fugitif Matteo Messina Denaro, y compris à travers l'affaiblissement progressif des circuits criminels sur lesquels il s'appuie et l'assèchement de leurs ressources économiques ».

Parmi les personnes arrêtées figurent cinq chefs mafieux locaux, installés dans l'ouest de la Sicile, ainsi que deux beaux-frères de Matteo Messina Denaro. Soupçonnées d'association mafieuse, d'extorsion ou encore de port d'armes, les personnes arrêtées font également partie d'un réseau de transmission des ordres de Messina Denaro à travers les traditionnels « pizzini », ces petits papiers contenant des messages souvent codés.

Si l'opération de ce jeudi a permis de faire tomber les principaux lieutenants du chef de la mafia sicilienne, les enquèteurs sont loin de crier victoire. Car depuis 20 ans, ils multiplient les arrestations et les saisies dans son entourage, sans arriver à cerner ce personnage dont ils n'ont qu'une seule photo datant des années 1990.

Ses sbires n'hésitent pas à recourir à la violence pour le protéger. Les policiers évoquent le sort d'un jeune de 15ans enlevé puis assassiné après deux années de détention pour empécher son père de parler.

Ancien tueur de Cosa Nostra, Matteo Messina Denaro est considéré comme le successeur des grands dirigeants historiques de la mafia italienne, Bernardo Provenzano et Toto Riina, morts en prison en 2016 et 2017. Condamné par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres, Messina Denaro, qui aura la semaine prochaine 56 ans, est en fuite depuis 1993.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail