Espagne

[Reportage] A Barcelone, une Sant Jordi au ton très indépendantiste

Le président du Parlement de Catalogne Roger Torrent dépose une rose jaune sur une barrière le 23 avril pour la Sant Jordi en soutien aux dirigeants indépendantistes emprisonnés.
Le président du Parlement de Catalogne Roger Torrent dépose une rose jaune sur une barrière le 23 avril pour la Sant Jordi en soutien aux dirigeants indépendantistes emprisonnés. REUTERS/Albert Gea

Les Catalans célébraient ce lundi 23 avril la Sant Jordi, une fête typique durant laquelle les hommes offrent traditionnellement aux femmes une rose et les femmes offrent aux hommes un livre. Cette année, cette fête avait une connotation particulière et a été très politisée par les partis indépendantistes.

Publicité

Avec notre correspondante à Barcelone, Leticia Farine

Quand on pense à la Sant Jordi en Catalogne, on pense tout de suite aux livres et aux roses rouges. Pourtant ce lundi, on retrouvait énormément de roses jaunes en vente dans les rues de Barcelone. Un jaune symbolique qui représente la lutte pour la libération des indépendantistes en prison pour leur rôle dans l'organisation du référendum du 1er octobre dernier.

Sur l'immense place Catalogne, l'association indépendantiste Omnium Cultural avait érigé un mur sur lequel les Catalans étaient invités à déposer des roses jaunes. C'est ce qu'a fait Juli Alvarez 66 ans. « Ce geste est important pour plusieurs raisons. C'est une manière de montrer aux prisonniers politiques notre soutien et de leur dire que nous ne les oublions pas. La Catalogne est un peuple toujours debout qui les aime et qui les veut en liberté. Nous profitons de cette journée traditionnelle pleine de joie pour demander que nos représentants politiques sortent de prison », affirme ce Catalan.

Roses jaunes

Dans le centre historique de Barcelone, le palais de la Generalitat où siégeait le gouvernement régional a ouvert ses portes et de nombreux sympathisants indépendantistes sont venus déposer des roses jaunes à l'entrée du bâtiment devant les barrages de sécurité et à l'intérieur du palais dans la fontaine dédiée à Sant Jordi.

Dans un tweet ce lundi matin, l'ancien président catalan Carles Puigdemont qui se trouve actuellement en Allemagne a appelé les Catalans à transformer la rose « en symbole des valeurs citoyennes » et le livre en symbole « du désir d'avancer ensemble plus forts et plus libres ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail