Accéder au contenu principal
Arménie

Arménie: Nikol Pachinian promet «la victoire de la révolution de velours»

Le leader de la contestation, Nikol Pachinian, s'ext exprimé sur la place de la République dimanche 29 avril devant des dizaines de milliers de ses partisans.
Le leader de la contestation, Nikol Pachinian, s'ext exprimé sur la place de la République dimanche 29 avril devant des dizaines de milliers de ses partisans. KAREN MINASYAN / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Les manifestants se sont réunis en fin d'après-midi sur la place de la République, au cœur d’Erevan, à l'appel du chef de la contestation antigouvernementale. Devant des dizaines de milliers de ses partisans, Nikol Pachinian a promis la « victoire de la révolution de velours » et s’est dit « prêt » à devenir Premier ministre. Chez les manifestants, l'heure est à l'optimisme.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à ErevanAnastasia Becchio

Tout au long de l’après-midi, les partisans de Nikol Pachinian ont défilé dans les rues, bloqué des artères, dansé, chanté, fait des cours de yoga sur un carrefour et même bloqué les entrées de plusieurs grands supermarchés, propriétés des députés du Parti républicain.

Même si la foule n’était pas aussi compacte qu’en début de semaine, des milliers de personnes sont encore venues acclamer Nikol Pachinian dimanche soir, place de la République. Le meneur de la contestation a troqué sa casquette noire pour une casquette rouge… Faut-il y voir un signe ?

En tout cas, pour les manifestants, l’heure est à l’optimisme, surtout depuis que le parti au pouvoir a fait savoir qu’il ne s’opposerait pas à l’élection de Nikol Pachinian comme Premier ministre par intérim mardi, si tous les groupes d'opposition au Parlement soutiennent sa candidature.

Le député de l’opposition affirme qu’il y a de grandes chances que certains membres du Parti républicain votent pour lui. Il va mener des discussions ce lundi avec tous les groupes politiques. Et pour cette raison, il a appelé ses partisans à s'abstenir de bloquer des routes et de commettre des actes de désobéissance civile en attendant le résultat de ces entretiens.

À l’issue de ses discussions, il a promis de venir en rendre compte aux manifestants comme chaque soir, depuis deux semaines, sur la place de la République.

Je suis sûr qu'ils vont voter pour Nikol Pachinian. Ce n'est pas parce que toutes les factions l'adorent, non, mais je pense que tout le monde comprend aujourd'hui que la crise politique peut avoir des résultats déplorables pour l'Arménie.

Les partisans de Pachinian gardent espoir en vue des consultations politiques

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.