Russie

Un groupe russe de Renault échange encore avec Rusal malgré les sanctions

Des lingots d'aluminium purs entreposés à la fonderie de l'usine d'aluminium de Rusal, dans la ville sibérienne de Krasnoïarsk, en Russie, le 9 novembre 2017.
Des lingots d'aluminium purs entreposés à la fonderie de l'usine d'aluminium de Rusal, dans la ville sibérienne de Krasnoïarsk, en Russie, le 9 novembre 2017. REUTERS/Ilya Naymushin

Le groupe russe Avtovaz, contrôlé par Renault, a reconnu continuer d'acheter de l'aluminium à Rusal, entreprise russe visée par des sanctions américaines. Lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, qui s'est achevé samedi 26 mai, Emmanuel Macron a notamment appelé les entreprises françaises à investir davantage en Russie. Et ce, en dépit des tensions diplomatiques et des sanctions, car la France et la Russie demeurent d'importants partenaires économiques.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Etienne Bouche

Avtovaz continue de se fournir auprès de Rusal malgré les sanctions adoptées par Washington contre ce géant de l'aluminium. C'est ce qu'a indiqué samedi 26 mai le président-directeur général du groupe, Nicolas Maure, en marge du Forum économique de Saint-Pétersbourg.

Nicolas Maure a précisé que Rusal restait le premier fournisseur d'aluminium et « un bon fournisseur à garder ». « Jusqu'à présent, Rusal nous livre, nous achetons. » Des propos rapportés par les agences de presse.

Le groupe Avtovaz, leader russe de l'automobile, est contrôlé par Renault. Selon son représentant, Avtovaz exporte dans trente pays, mais « aucun de ces marchés n'a de liens étroits avec les États-Unis ».

Les sanctions annoncées en avril par Washington visent à empêcher les entreprises entretenant des liens avec les Etats-Unis de se fournir auprès de Rusal. Ces sanctions devaient entrer en vigueur le 5 juin, elles ne le seront finalement qu'au mois d'octobre.

Pour l'heure, « pas d'impact sérieux », donc, selon Nicolas Maure, mais le groupe anticipe et dit réfléchir à de potentiels nouveaux fournisseurs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail