Suède / Catastrophes naturelles

Suède: une sécheresse historique incendie les forêts et menace les récoltes

La forêt en feu à Karbole, à la sortie de Ljusdal, le 15 juillet 2018.
La forêt en feu à Karbole, à la sortie de Ljusdal, le 15 juillet 2018. Mats Andersson/TT News Agency via REUTERS

La Suède fait face depuis une semaine aux feux de forêt les plus importants de son histoire. C'est une conséquence de la sécheresse - les pluies ont été très peu abondantes depuis le début de l'année - et de la canicule qui s'est installée depuis une semaine.

Publicité

Avec notre correspondant à Stockholm,  Frédéric Faux

Depuis plusieurs jours, les mêmes images tournent en boucle sur les télévisions suédoises : d'immenses panaches de fumée qui s'élèvent au-dessus des forêts, des rotations incessantes de Canadairs et d'hélicoptères venus de toute l'Europe, des villages évacués.

Une cinquantaine de foyers d'incendie sont actifs du sud du pays jusqu'en Laponie, et au moins 2 500 hectares sont déjà partis en fumée.

Une situation exceptionnelle provoquée par une météo qui l'est tout autant. Toute cette semaine, le pic des températures à Stockholm a oscillé entre 30° et 32°. Soit 10° au-dessus des normales saisonnières. Et il ne pleut pas depuis des mois.

Le Premier ministre suédois Stefan Löfven, venu soutenir les pompiers, a souligné la vulnérabilité du pays, et la nécessité de mieux prendre en compte ce changement climatique. Car ces incendies, les plus importants de l'histoire suédoise, ne sont pas les seules conséquences de la sécheresse.

Les nappes phréatiques s'épuisent, les cultures de céréales sèchent sur pied, et le bétail n'a plus de fourrage. Le gouvernement, pour soutenir ses agriculteurs, a demandé une aide d'urgence à l'Union européenne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail