Allemagne / Vietnam

Opération secrète de Hanoï à Berlin: un Vietnamien condamné à 3 ans de prison

Trinh Xuan Thanh et sa maîtresse avaient été enlevés en plein jour dans un parc de Berlin en juillet 2017.
Trinh Xuan Thanh et sa maîtresse avaient été enlevés en plein jour dans un parc de Berlin en juillet 2017. A.Savin/CC/Wikimedia Common

Un Vietnamien a été condamné à trois ans et dix mois de détention par un tribunal de Berlin pour avoir participé en Allemagne à un enlèvement organisé par les services secrets vietnamiens, une opération qui avait provoqué une crise diplomatique entre Berlin et Hanoï.

Publicité

Le président du tribunal de Berlin qualifie l'opération d'« attaque unique dans l'histoire récente et une atteinte éclatante à la souveraineté de l'Allemagne ». Le 20 juillet 2017, Nguyen Hai Long, un Vietnamien de 47 ans, loue un véhicule à Prague et le conduit jusqu'à Berlin. C'est dans cette voiture que sera enfermé trois jours plus tard le riche Trinh Xuan Thanh et sa maîtresse, enlevés en plein jour dans un parc de la ville allemande.

Cet ancien membre du Parti communiste vietnamien tombé en disgrâce était en fuite et demandait l'asile en Allemagne. Ex-dirigeant d'une filiale de la compagnie pétrolière publique au Vietnam, il était accusé d'avoir détourné 120 millions d'euros.

La voiture fournie par Nguyen Hai Long l'a d'abord conduit à l'ambassade du Vietnam à Berlin, d'où il sera ensuite transporté vers Bratislava, Moscou et enfin Hanoï, où il purge désormais une peine de prison à vie.

Arrêté le mois suivant l'enlèvement, Nguyen Hai Long ne dirigeait pas l'opération, estime le tribunal berlinois, mais il était au courant des intentions des services vietnamiens. Après avoir longtemps rejeté les accusations, il a accepté de plaider coupable pour obtenir un allègement de peine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail