Accéder au contenu principal
Royaume-Uni / Questions sociales

Royaume-Uni: une nouvelle loi pour la fin de vie

Il suffira désormais que les familles et les médecins se mettent d’accord sur le fait que l'euthanasie est pour le bien de la personne.
Il suffira désormais que les familles et les médecins se mettent d’accord sur le fait que l'euthanasie est pour le bien de la personne. AFP/Fred Dufour
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Au Royaume-Uni, la Cour suprême vient de trancher : il ne sera plus nécessaire d’obtenir de permission légale pour mettre fin aux jours de patients qui se trouvent dans un état végétatif ou de conscience minimale. Il suffira que les familles et les médecins se mettent d’accord sur le fait que c’est pour le bien de la personne.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres,  Chloé Goudenhooft

La question avait été remise au goût du jour après le décès d’un patient connu sous le nom de My Y. Alors qu’un juge de la Haute Cour avait statué en novembre qu’il n’était pas nécessaire de porter l’affaire devant les tribunaux, un avocat représentant les personnes qui n’ont pas la capacité d’appel avait interjeté cette décision.

Mais voilà, la juge Lady Black a expliqué lundi que rien, dans la loi commune ou dans la Convention des droits de l’homme, ne rendait nécessaire le recours à la justice pour trancher des questions relevant de ce sujet.

Même si cette question va continuer de faire polémique au sein de l’opinion étant donné la diversité des croyances religieuses et éthiques au Royaume-Uni, cette décision devrait soulager la souffrance de nombreuses familles, car l’accord donné par les cours de justice pouvait prendre des mois, voire des années pour être rendu. Sans parler des coûts engendrés pour maintenir les patients concernés en vie.

A ce jour, 24 000 personnes seraient actuellement dans un état végétatif ou de conscience minimale au Royaume-Uni.

(Ré) écouter : Faut-il une nouvelle loi sur la fin de vie? (Débat du jour)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.