Accéder au contenu principal
Espagne

Espagne: le gouvernement autorise l'exhumation du dictateur Franco

Des fleurs sur la tombe du dictateur Franco, Valle de los Caidos, le 24 août 2018.
Des fleurs sur la tombe du dictateur Franco, Valle de los Caidos, le 24 août 2018. REUTERS/Juan Medina
Texte par : RFI Suivre
1 mn

C'était une promesse de Pedro Sanchez, le Premier ministre socialiste espagnol. Le gouvernement a donné son feu vert ce vendredi 24 août, pour l'exhumation de Franco, qui a dirigé le pays de 1939 à sa mort en 1975. Le dictateur est enterré au sein d'un impressionnant mausolée à 50 kilomètres au nord-ouest de Madrid, qui devrait être transformé en un lieu de réconciliation. Ce qui n'est pas sans polémique au pays de Cervantès.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid, Pierre Chaperon

Les visites touristiques à la Valle de Los Caidos se sont multipliées ses derniers temps. Là, au pied d'une imposante croix repose Franco, depuis 1975, au sein d'une basilique austère. L'exhumation est proche. Miguel Angel ne la souhaite pas. Il espère que ce n'est pas la dernière fois qu'il viendra ici.

« J'espère que nous pourrons continuer à venir encore beaucoup d'années. Je suppose que c'est important pour des personnes qui veulent déformer l'histoire, et la réalité c'est ce qu'il s'est passé. Ce que je veux dire c'est que l'Espagne n'a jamais été aussi forte qu'à cette période. »

Réconcilier le pays

L'objectif pour le gouvernement est de réconcilier l'Espagne. Une réconciliation à laquelle ne croit pas Emilio Silva, le président de l'Association pour la récupération de la mémoire historique. Néanmoins, il salue le geste.

« Ça ne va pas changer la vie des espagnols. Mais il y a une chose symboliquement importante. C'est que la démocratie espagnole va donner un ordre au dictateur et va lui dire de partir de là. »

Un symbole qui a fait ressurgir des débats passionnés, preuve s'il en est que l'Espagne n'a pas encore réellement tourné la page d'une partie récente de son histoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.