Suisse

Suisse: le canton de Saint-Gall interdit la burqa dans les lieux publics

Gare de Zürich, le 7 février 2017. Des affiches de campagne contre possibilité aux immigrés de 3e génération de devenir plus facilement Suisse montrent une femme en burqa.
Gare de Zürich, le 7 février 2017. Des affiches de campagne contre possibilité aux immigrés de 3e génération de devenir plus facilement Suisse montrent une femme en burqa. Michael Buholzer / AFP

C'est un sujet qui fait régulièrement polémique en Europe. Le port de la burqa est-il compatible avec la vie en société ? La Belgique, la France, le Danemark et les Pays-Bas ont déjà interdit le port de ce vêtement dans l'espace public. Un canton suisse vient tout juste de les rejoindre.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève,  Jérémie Lanche

Avec plus de 66% de votes en faveur de l'interdiction, Saint-Gall devient le deuxième canton suisse à interdire aux personnes de se dissimuler le visage dans l'espace public. Le texte ne vise pas spécifiquement la burqa. Ses partisans soutiennent qu'il s'agit d'une mesure de sécurité, contre les manifestants cagoulés notamment.

Mais dans les faits, les débats se sont concentrés exclusivement sur la burqa. Même si quasiment aucune femme n'en porte dans le canton. En cas d'infraction, la personne recevra une amende si elle a le visage masqué.

Mais la question dépasse le seul canton de Saint-Gall. La Suisse tout entière devra bientôt se prononcer. La classe politique est divisée. Le parti populiste de droite UDC et les démocrates chrétiens ont soutenu l'interdiction. La droite libérale et la gauche se sont elles opposées à une mesure qu'elles jugent inutile. Dans le Tessin, l'autre canton où la burqa est interdite, les rares amendes ont surtout concerné... des hooligans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail