Slovaquie / Médias

Slovaquie: l’enquête sur la mort du journaliste Jan Kuciak progresse

Manifestation à Bratislava, le 9 mars 2018, après l'assassinat du journaliste d'investigation Jan Kuciak et de sa fiancée.
Manifestation à Bratislava, le 9 mars 2018, après l'assassinat du journaliste d'investigation Jan Kuciak et de sa fiancée. REUTERS/Radovan Stoklasa
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Slovaquie, les autorités judiciaires commencent à fournir des détails sur le meurtre du journaliste Jan Kuciak et de sa fiancée Martina Kusnirova après l'arrestation de plusieurs personnes la semaine dernière. Et d'après les premiers éléments de l'enquête rendus publics, le crime aurait été commandité pour une somme totale de 70 000 euros.

Publicité

Avec notre correspondant à Prague,  Alexis Rosenzweig

Un tueur à gages, un chauffeur, un intermédiaire et le commanditaire du meurtre. Voilà comment le procureur général a défini le rôle des quatre suspects arrêtés en fin de semaine dernière et mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le double homicide du mois de février dernier.

70 000 euros, c'est le montant qu'aurait versé cette commanditaire prénommée Alena, une traductrice-interprète de l'italien, liée selon la presse locale à un businessman slovaque controversé, actuellement en prison, et sur lequel Jan Kuciak avait publié bon nombre d'articles.

Avant sa mort, le journaliste travaillait aussi sur les activités en Slovaquie de ressortissants italiens liés à la mafia calabraise Ndrangheta.

L'enquête se poursuit, pour déterminer entre autres d'où provenait l'argent versé aux exécutants.

Le procureur a précisé que la collaboration internationale, notamment dans le cadre d'Europol, avait été efficace, et qu'elle se poursuivait avec les autorités italiennes.

(Re) lire : Slovaquie: le meurtre de Jan Kuciak provoque une crise politique dans le pays

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail