Hongrie / UE

Le Parti populaire européen se penche sur le cas Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban lors d'une réunion du PPE à Salzbourg, le 19 septembre 2018.
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban lors d'une réunion du PPE à Salzbourg, le 19 septembre 2018. REUTERS/Lisi Niesner

Comme avant chaque Conseil européen, le Parti populaire européen (droite) se réunit ce mercredi 17 octobre. Il doit notamment discuter d'une éventuelle exclusion du parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Bruxelles, Anissa El Jabri

Faut-il ou non exclure le Fidesz de Viktor Orban ? Le débat fait rage au sein du PPE, le parti qui regroupe la droite européenne, depuis le vote du Parlement européen du mois dernier déclenchant une procédure de sanction contre la Hongrie pour violation de l'Etat de droit.

Pour le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, c'est clair : « Monsieur Orban n'a plus sa place au sein du PPE ». Mais au sein de la droite européenne, le dilemme reste entier. Son président, Joseph Daul, avait été critiqué en avril dernier pour avoir publiquement encouragé et soutenu Viktor Orban en campagne pour sa reconduction. Mais cette fois, ce sont les valeurs du PPE qui sont en jeu, estime-t-il.

« J'ai toujours été un ami de Viktor Orban et je l'ai toujours défendu. Mais j'ai aussi à défendre la liberté, la démocratie, le respect des droits de l'homme, une société civile libre. Ce sont les fondements de l'Union et les valeurs sacrées de notre parti », a déclaré Joseph Daul. Et de prévenir : « Je ne ferai pas de compromis, quelle que soit la filiation politique. »

D'autres partis plaident pour que le parti hongrois soit suspendu du PPE. C'est le cas notamment des conservateurs autrichiens. Juste avant le vote sanction du Parlement européen le mois dernier, le FPÖ, partenaire d'extrême droite de coalition du chancelier Kurz, avait appelé Viktor Orban à rejoindre ses rangs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail