Accéder au contenu principal
Pologne

Elections en Pologne: des opposants au PiS lancent un appel aux citoyens

Depuis samedi soir, des opposants projettent le mot «Constitution» sur le Palais de la culture et des sciences, la tour la plus haute, massive et symbolique de Varsovie.
Depuis samedi soir, des opposants projettent le mot «Constitution» sur le Palais de la culture et des sciences, la tour la plus haute, massive et symbolique de Varsovie. RFI/Thomas Giraudeau
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Ce dimanche 21 octobre se déroule le premier tour des élections municipales et régionales en Pologne. Le parti au pouvoir, le PiS, cherche à remporter plusieurs grandes villes et régions, ce dont il ne dispose pas aujourd’hui. Ce parti, malgré les remontrances de l’Union européenne, poursuit sa réforme très controversée de la Cour suprême, et viole la Constitution polonaise selon ses adversaires. Depuis samedi soir, des opposants projettent le mot « Constitution » sur le Palais de la culture et des sciences, la tour la plus haute, massive et symbolique de Varsovie. Juste avant les élections, ils lancent un appel aux citoyens polonais.

Publicité

Avec notre correspondant à Varsovie, Thomas Giraudeau

Ce mot, « Konstytucja », scandé par une centaine de manifestants et visible sur toute une façade du Palais de la culture et des sciences. C’est tout un symbole pour Wodek : « Ce bâtiment est le plus grand de Varsovie, et la Constitution est le texte le plus important de notre pays. En ce moment, le gouvernement est en train de la démonter progressivement. »

Dans la foule, Eva est très inquiète pour son pays et appelle les Polonais au sursaut. « Bien sûr, c’est un message adressé à tous les habitants de Varsovie. Ils doivent aller voter et bien voter. »

Sous-entendu, pour les candidats opposés au parti au pouvoir. Nous ne donnons pas de consignes de vote, rétorque l’un des organisateurs de la projection, Pawel Kasprzak, tout en appelant à faire barrage au PiS. « Si le PiS remporte les élections, dit-il, ce sera à cause de notre démobilisation. Donc nous rappelons aux citoyens qu’il faut aller voter. Mais ce mot, Constitution, est neutre. Il appartient à tout le monde, quelles que soient ses opinions politiques. »

L’affiche portant le mot « Konstytucja » est devenue un symbole de la lutte contre le pouvoir en Pologne. Mateusz Halawa a été l’un des premiers à la distribuer dans les rues : « Des gens viendront sûrement voter dimanche avec des T-shirts à l’effigie de la Constitution. Cela rappellera aux électeurs qu’ils doivent prendre leurs responsabilités. Car si l’on perd notre Constitution, alors nous perdrons notre pays. »

Le mot « Konstytucja » sera projeté durant au moins une semaine sur la façade du Palais de la culture et des sciences.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.