Accéder au contenu principal
France / Slovaquie / République tchèque

En visite à l'Est, Emmanuel Macron tacle Viktor Orban

Emmanuel Macron et le Premier ministre tchèque Andrej Babis à Prague, le 26 octobre 2018.
Emmanuel Macron et le Premier ministre tchèque Andrej Babis à Prague, le 26 octobre 2018. REUTERS/David W Cerny
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président Emmanuel Macron était en Slovaquie et en République tchèque vendredi 26 octobre. Un déplacement au cours duquel le chef de l’Etat français a haussé le ton contre les voisins polonais et hongrois.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale, Anne Soetemondt

« Ne pas diviser l’Europe ». Voilà en substance le message qu’Emmanuel Macron était venu porter lors de ce déplacement. Peu importe que la Slovaquie et la République tchèque soient hostiles aux quotas de migrants.

Le président a préféré insisté sur les sujets, notamment économiques, qui rapprochent Paris de Prague et Bratislava. « Je ne crois pas au clivage est-ouest », a d’abord martelé Emmanuel Macron.

Changement de ton dans l’après-midi. Lors d’une consultation citoyenne, le président s’en est pris, sans mâcher ses mots, aux dirigeants des pays voisins, la Hongrie et la Pologne. « Des esprits fous » qui, selon lui, « mentent à leur peuple ».

« Quand je vois de grandes affiches disant "Stop à Bruxelles", qu’est-ce que ça veut dire ? Ils veulent stopper Bruxelles et ses fonds structurels ? Mais qu’ils le fassent. Comment vivent-ils ? Comment se finance le parti de Viktor Orban, le Fidesz ? Qui les a payés ? Qui a fait leur carrière ? Les fonds structurels européens ! », a lancé le président français.

Nouvelle illustration du en même temps, Emmanuel Macron vante l’Union tout en soulignant les divisions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.