Allemagne

Allemagne: manifestations contre le charbon à la veille de la COP24

A Berlin, plusieurs milliers de manifestants ont défilé contre le charbon, ce 1er décembre 2018.
A Berlin, plusieurs milliers de manifestants ont défilé contre le charbon, ce 1er décembre 2018. REUTERS/Fabrizio Bensch

A la veille de la COP24 de Katovice, en Pologne, les activistes de l'environnement ont de nouveau manifesté contre le charbon cet samedi après-midi en Allemagne, à Berlin et surtout à Cologne, à l'appel de plusieurs associations de défense de l'environnement.

Publicité

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Ils étaient 6 000 manifestants à Berlin selon la police, 16 000 selon les organisateurs, et 10 000 à Cologne. La mobilisation était moindre que lors de la dernière manifestation contre le charbon en juin dernier. « Les costumes gris surchauffent notre avenir ! », « charbon non merci ! », pouvait-on lire sur les banderoles déployées entre la porte de Brandebourg et la chancellerie, dans la capitale allemande.

Mark et Angelica, un jeune couple d'étudiants, sont de toutes les manifestations pour le climat. « Je suis là, parce que je veux envoyer un signal clair pour la sortie du charbon », expliquait Mark. « Parce que je crois qu'en tant que jeune, il est particulièrement important de s'engager pour le climat », complétait Angelika.

Les activistes de Berlin et de Cologne exigent du gouvernement allemand qu'il s'engage à Katovice pour une réduction drastique des émissions de CO2. Selon les calculs des ONG de défense de l'environnement, l'Allemagne doit fermer dès 2020 ses centrales à charbon les plus polluantes pour réduire ses émissions de CO2 de 100 millions de tonnes. Seul moyen à leurs yeux de ne pas rater magistralement les objectifs climatiques définis lors de la conférence de Paris il y a trois ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail