Accéder au contenu principal
France

France: la polémique sur l'interpellation de lycéens traverse les frontières

Lycéens arrêtés par la police à Mantes-la-Jolie lors d'une manifestation lycéenne, le 7 décembre.
Lycéens arrêtés par la police à Mantes-la-Jolie lors d'une manifestation lycéenne, le 7 décembre. Philippe LOPEZ / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les images tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Des dizaines de lycéens en rang, à genoux, et les mains sur la tête, tenus en respect par des policiers. La scène s'est déroulée jeudi à Mantes-la-Jolie, en région parisienne, aux abords d'un lycée, lors de l'interpellation de 151 jeunes. Le ministre de l'Intérieur a concédé que ces images étaient « dures » mais a justifié la procédure au vu des « violences urbaines » dans la commune. En France, plusieurs personnalités politiques condamnent ces images qui ont aussi été abondamment relayées à l'étranger.

Publicité

La vidéo est reprise par de nombreux sites de médias étrangers. En Une de la section Europe de la BBC, qui évoque « l'humiliation des élèves ». La chaîne américaine Fox News parle de son côté « d'arrestation brutale ». « Des images chocs en provenance de la France. C'est ainsi que la police de Macron arrête des dizaines d'élèves », titre le tabloïd Bild, la publication à plus fort tirage en Allemagne.

Pour le journal suisse Basler Zeitung, « il s'agit de la dernière escalade en date dans les émeutes qui tiennent la France en haleine depuis des jours ».

« Ce ne sont pas des images d'archive d'un putsch militaire ou tirées d'un reportage sur une dictature, note toujours en Suisse, la Neue Züricher Zeitung. Ceci est la France en décembre 2018, dans une banlieue à l'ouest de Paris. »

Pour le journal allemand Taz, « de telles violences policières scandaleuses à l'encontre d'adolescents devraient enflammer davantage le climat social déjà explosif en France. » « Le mouvement des élèves risque sans aucun doute de se radicaliser, croit savoir le quotidien de gauche, en raison notamment des réactions brutales des forces de l'ordre. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.