Accéder au contenu principal
Italie/France

Projet de TGV Lyon-Turin: l'Italie reporte le lancement des appels d'offres

Giuseppe Conte, président du Conseil, à Rome, le 20 octobre 2018.
Giuseppe Conte, président du Conseil, à Rome, le 20 octobre 2018. REUTERS/Remo Casilli
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, arbitre entre le Mouvement 5 Etoiles qui s’oppose à la poursuite du TGV Lyon-Turin, jugé trop onéreux et inutile, et la Ligue de Matteo Salvini, convaincue de sa pertinence, a adressé une lettre à la société TELT, chargée de la réalisation de l’ouvrage. Il demande « une clause résolutoire permettant de rediscuter avec la France du projet et de son financement ». Mais cette clause est « déjà prévue » indique TELT, dont le conseil d'administration se réunira lundi 11 mars, date butoir pour le coup d'envoi des procédures préliminaires d’appel d’offres. En réalité, Giuseppe Conte semble chercher à gagner du temps pour confirmer, ou pas, le désengagement de l’Italie.

Publicité

Avec notre correspondante à RomeAnne Le Nir

Plus proche des positions du Mouvement 5 Etoiles, opposé à la poursuite du projet Lyon-Turin, que de la Ligue qui le défend, le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, a donc demandé à la société franco-italienne TELT de ne prendre aucune décision sur les appels d’offres pour les nouveaux chantiers. Autrement dit, de les bloquer.

Mais la société TELT lui a rappelé que la date butoir du 11 mars concerne le lancement des procédures préliminaires aux appels d’offres. Or, ces procédures prévoient un délai de six mois permettant de rediscuter du projet, avant un engagement ferme de chaque partenaire.

La tactique du président du Conseil italien consiste en fait à noyer le poisson avant les élections européennes. Il permet au Mouvement 5 Etoiles de crier victoire, en parlant de report des appels d’offres et à la Ligue de garder la tête haute, en promettant de débloquer la situation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.