Accéder au contenu principal
Russie

Russie: manifestation contre une loi pour «isoler» internet

Manifestation à Moscou contre le projet de la Russie de se doter d'un internet indépendant des serveurs étrangers.
Manifestation à Moscou contre le projet de la Russie de se doter d'un internet indépendant des serveurs étrangers. REUTERS/Shamil Zhumatov
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Russie, plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce dimanche contre un projet de loi qui, selon elles, constitue une menace pour la liberté sur internet et une tentative d’isoler le pays du reste du monde. Le gouvernement explique qu’il s’agit de se doter d’un « internet souverain » et d’assurer la sécurité informatique. Les organisateurs du rassemblement ont revendiqué 15 000 participants tandis que les forces de l’ordre en ont comptabilisé 6 500.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Etienne Bouche

« Nous nous sommes tous habitués à internet, alors si on commence à le censurer, on va tous retourner dans nos cuisines » prévient Oleg. Plus âgé que la majorité des participants, Oleg se souvient d’une époque où les opinions étaient confinées dans les appartements. Selon lui, il ne fait pas de doute que l’objectif est de renforcer le contrôle des contenus diffusés sur internet.

Kirill, la vingtaine, souligne que le pouvoir n’en est pas à son coup d’essai : « Si l’on prend l’exemple particulièrement parlant de Telegram, ils ont tenté de bloquer la messagerie, mais elle continue de fonctionner à ce jour. S’ils adoptent cette loi, l’Etat aura les moyens suffisants pour porter la censure à un niveau supérieur et bloquer n’importe quel contenu à sa guise. »

La loi en question prévoit d’empêcher les sites russes de fonctionner grâce à des serveurs étrangers. Irina s’inquiète d’une résurgence de la censure : « Ils utilisent toutes ces lois pour lutter contre ceux qui s’opposent. Je crois que nos enfants ne nous pardonneront pas si on ne s’élève pas maintenant contre cette régression, contre ce retour à des temps antérieurs. Le gouvernement tente de mettre un terme au progrès, mais c’est impossible. »

L’affluence semble avoir dépassé les attentes des organisateurs. Près d’une trentaine de personnes ont été arrêtées en marge de la manifestation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.